Information sur l’eau

Eau de consommation, toute l’information

  •  Au jour le jour – 19 octobre 2019

Rapports d’analyses d’eau du 19/10/2019 1 / 2


Eau de consommation, toute l’information

  •  Au jour le jour – 19 septembre 2019

Rapports d’analyses d’eau du 19/09/2019


Eau de baignade, toute l’information

  •  Au jour le jour – 19 août 2019

Rapports d’analyses des eaux de baignade du 19/08/2019


Eau de baignade, toute l’information

  •  Au jour le jour – 17 juillet 2019

Rapports d’analyses des eaux de baignade du 17/07/2019


Eau de baignade, toute l’information

  •  Au jour le jour – 9 juillet 2019

Rapports d’analyses des eaux de baignade du 09/07/2019


Eau de consommation, toute l’information

  •  Au jour le jour – 19 juillet 2019

Rapports d’analyses d’eau du 19/07/2019 1 / 2


Eau de consommation, toute l’information

  •  Au jour le jour – 19 juin 2019

Rapports d’analyses d’eau du 19/05/2019 1 / 2


Eau de consommation, toute l’information

  •  Au jour le jour – 19 mai 2019

Rapports d’analyses d’eau du 19/05/2019


  •  Au jour le jour – 18 mars 2019

Rapports d’analyses d’eau du 18/03/2019


  •  Au jour le jour – 21 février 2019

Rapports d’analyses d’eau du 21/02/2019


 

  •  Au jour le jour – 5 novembre 2014

Rapport d’analyse route de Saint-Guilhem
du 03/11/2014


 

  •  Au jour le jour – 23 octobre 2014

La source Saint-Rome étant revenue à son niveau normal la municipalité a décidé de lever les restrictions  de l’utilisation de l’eau potable par arrêté du 23 octobre 2014.

Voir l’arrêté

 

 


 

  •  Au jour le jour – 10 octobre 2014

Les restrictions de tous les usages de l’eau restent en vigueur.

Certes, l’eau (de pluie) coule en abondance dans le département de l’Hérault. Toutefois la commune s’approvisionne en eau de consommation via un forage équipé d’une unité d’ultra filtration qui évite de recourir à la distribution d’eau en bouteille en cas de forte pluie. L’eau traitée est ainsi conforme aux normes sanitaires mais la capacité de production est réduite du fait des besoins en fonctionnement de ladite unité de filtration. Voilà pourquoi les restrictions prises par arrêté municipal ne sont pas levées. Il est fait appel à la solidarité de tous et à la vigilance de chacun.

Lien sur l’arrêté en vigueur

 


 

  •  Au jour le jour – 16 septembre 2014

SONY DSC

Etat des lieux

L’installation de l’unité mobile de filtration sur le forage a été réalisée le 9 septembre et sa mise en route les 10 et 11. La capacité d’eau pompée est de 30 m3/h moins 10 % pour assurer le bon fonctionnement de l’unité mobile de filtration et la capacité d’eau traitée est de 27 m3/h. La consommation journalière est de l’ordre de 700 m3.
La commune a cessée de faire appel à un approvisionnement extérieur par camion citerne et fait appel à la vigilance de la population pour assurer durablement son autonomie en terme d’alimentation en eau potable.

Lien sur l’arrêté en vigueur


 

  •  Au jour le jour – 8 septembre 2014

Rapport d’analyse av St Guilhem
du 03/09/14

Rapport d’analyse av louis Marres
du 03/09/14

Rapport d’analyse du réservoir
du 03/09/14


 

  •  Au jour le jour – 5 septembre 2014Après un pic qui a motivé un message d’alerte début août, la consommation d’eau à Aniane est à présent de l’ordre de 700 m3/jour. C’est le résultat d’un comportement plus « économe » de la part des consommateurs  – un effort à poursuivre pour passer le cap de cette fin d’été qui s’annonce chaude.
    C’est aussi le résultat des efforts déployés par les services techniques communaux pour identifier des fuites et les réparer immédiatement.Quant à la baisse notable du débit d’eau aux robinets, elle est liée à une diminution progressive de la source Saint-Rome.  Des travaux préparatoires à l’installation d’une unité mobile de filtration en urgence sur le forage de secours Saint-Rome permettront d’accroître le débit. Cet équipement sera mis en place les 9, 10 et 11 septembre prochains. Il permettra de produire de l’eau potable respectant les normes en vigueur dans le code de la santé publique.Dernière minute :
    Contrairement à ce qui est paru dans la presse, aucune distribution d’eau en bouteille n’est à ce jour organisée par la municipalité, la situation ne le nécessitant pas, l’eau du robinet est consommable. 

 

  •    Au jour le jour – 6 août  2014

Alerte !
Hausse de la consommation

La consommation en eau potable à Aniane est passée en quelques jours de 700/800 m3 à 1 100 m3 par 24 heures début août, soit une augmentation de près de 57 %. Dans le même temps, la ressource  a diminué de façon très préoccupante. 

A ce rythme notre commune risque de se trouver bientôt dans une situation de pénurie grave.

Rappel des restrictions de tous les usages de l’eau
Sont interdits jusqu’à nouvel ordre :
• le remplissage des piscines privées
• le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles
• le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert
• le nettoyage des voies publiques et des trottoirs sauf pour raisons prioritaires de salubrité publique
• l’arrosage des jardins potagers entre 8 h et 20 h
• l’arrosage des terrains de sports, pelouses, espaces verts publics et privés 24 h/24 h
• le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l’objet de travaux

Ces interdictions s’appliquent pour l’eau provenant du réseau communal d’alimentation.

Plus que jamais il est demandé à chacun civisme, solidarité et strict respect des restrictions ci-dessus.

Pour plus d’information : www.ville-aniane.com – www.herault.gouv.fr


 

  •  Au jour le jour – 29 juillet  2014

Allègement partiel des mesures de restrictions.

Du fait de l’impact bénéfique des restrictions sur certains secteurs du département et d’une climatologie globalement favorable, un allègement partiel des mesures de restrictions  a été décidé par le comité de sécheresse le 23 juillet 2014.
Les mesures de restrictions demeurent toutefois de niveau 1 et restent de rigueur jusqu’à nouvel ordre. Voir l’arrêté.


  •  Au jour le jour – 4 juillet  2014

• Sécheresse
Renforcement des restrictions sur les 122 communes du bassins versant du fleuve Hérault. Plus d’infos.

Eau de consommation
Rapport d’analyse
du 27/06/14

 


 

  •  Au jour le jour – 19 juin  2014

 

L’ eau du robinet est propre à la consommation

Par mesure de précaution la municipalité a organisé trois vagues de distribution d’eau en bouteille. Les dernières analyses effectuées sur la source Saint-Rome les 16 et 17 juin étant satisfaisantes, il n’est plus nécessaire de procéder à de nouvelles distributions.

Rapport d’analyse 

Les mesures de restrictions de  tous les usages de l’eau sont toujours en vigueur.

  • Mesures de restrictions municipales du 13 mai
  • Mesures de restrictions découlant de l’arrêté préfectoral «sécheresse» prises sur l’ensemble du département du 28 mai
  • Mesures de restrictions de l’usage de l’eau du canal de Gignac du 11 juin
    (les prises d’eau d’Aniane sont fermées les jeudis, vendredis et samedis de chaque semaine jusqu’à nouvel ordre)

Il est demandé à chacun de poursuivre ses efforts de solidarité et de vigilance.

 


 

  •  Au jour le jour – 18 juin  2014

    Distribution d’eau en bouteille

    Aujourd’hui, mercredi 18  juin de 13 h 30 à 19 h 30

    (fourniture pour deux jours)

    Derrière la cave coopérative, côté ancienne distillerie.

     


 

  •  Au jour le jour – 13 juin  2014

 

Dernière minute !

Distribution d’eau en bouteille

Aujourd’hui, vendredi 13 juin de 17 h à 19 h 30

et samedi 14 juin de 9 h à 19 h sans interruption.

Derrière la cave coopérative, côté ancienne distillerie.

Incident technique sur la pompe du forage Saint-Rome.

En raison d’un incident technique survenu sur la pompe de forage Saint-Rome, la commune est temporairement privée d’eau. En attendant les travaux de remplacement de cette pompe et la remise en service du forage prévu le jeudi 19 juin, la municipalité fait à nouveau appel à la commune de Gignac et aux services départementaux pour une livraison d’eau par camions-citernes. En cette période de crise sévère, il est demandé à chacun le plus strict respect des mesures de restrictions municipales et préfectorales de l’usage de l’eau.

Il est fait appel à la plus grande vigilance,
au civisme et à la solidarité de tous.

 


 

 

  •  Au jour le jour – 12 juin  2014

Appel à la plus grande vigilance

Travaux à venir sur la pompe du forage Saint-Rome. Mesures de restrictions concernant la consommation d’eau potable élargies à l’échelle du Département et sur l’utilisation de l’eau du canal de Gignac, sécheresse… Face une situation très préoccupante affectant nos ressources en eau, il est plus que jamais essentiel que chacun resserre sa vigilance. Le point.

Qualité de l’eau
La qualité de l’eau de consommation est satisfaisante et constante.

 

Hausse de la consommation
La consommation en eau potable est passée en quelques jours de 790 à plus de 900 m3 par 24 heures, soit une augmentation de 12,5 %, probablement liée à la hausse de température et à un usage nocturne de l’eau consécutive aux restrictions diurnes.

Afin d’éviter que ces restrictions (de niveau 1) soient élevées au niveau 2, et que la commune soit confrontée aux mêmes difficultés de distribution que celles rencontrées début mai, il est demandé à l’ensemble de la population de veiller à une consommation raisonnable de l’eau, de respecter strictement les restrictions en vigueur et de faire preuve du plus grand civisme.

Voir : Derniers chiffres intéressant notre ressource

 

Travaux à venir sur le forage Saint-Rome
Le remplacement de la pompe du forage de secours Saint-Rome devrait assurer un débit conforme à ses caractéristiques, soit 40 m3/h (au lieu de 19 m3/h actuellement). Les travaux qui se dérouleront pendant trois jours sont les suivants :

  1. retrait de la pompe ancienne : mardi 17 juin
  2. pose de la nouvelle pompe et équipement annexes : mercredi 18 juin
  3. purge du forage pour évacuer la turbidité et remise en service : jeudi 19 juin

Durant ces trois jours, des coupures d’eau pourraient intervenir si le niveau de la source Saint-Rome est insuffisant, et nécessiter à nouveau des rotations d’eau par camions-citernes. Cette éventualité est prise en compte par la municipalité.

 

Restrictions d’eau du canal de Gignac
Par arrêté du président de l’ASA du canal de Gignac, les prises d’eau d’Aniane, Gignac, Popian, Saint-Jean-de-Fos et Lagamas seront fermées les jeudis, vendredis et samedis de chaque semaine jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure de restriction a été prise pour pallier les difficultés d’alimentation en eau des communes situées à l’aval des canaux du fait des prélèvements réalisés en amont, et de répartir cette alimentation entre tous les adhérents.

Il est demandé à tous les Anianais qui bénéficient de l’eau du canal de ne pas utiliser l’eau de la ville en compensation, et ce afin d’éviter une réelle situation de pénurie d’eau de consommation.

Voir l’arrêté + article du Midi Libre

 

Agir aujourd’hui pour demain.

 

 


  •  Au jour le jour – 5 juin  2014
Travaux annoncés

 

Le conseil municipal a adopté le 3 juin 2014 le programme prévisionnel des travaux nécessaires pour la gestion et le suivi de la crise que traverse actuellement la commune. Trois types d’intervention seront entreprises à compter du 16 juin prochain.

Remplacement de la pompe du forage Saint-Rome
La pompe actuelle est en place depuis 1992 et a peu fonctionné. Vu son ancienneté et afin d’assurer un débit conforme à ses caractéristiques, elle sera remplacée. Le nouvel équipement sera transposable sur un éventuel futur forage.

Le remplacement de cette pompe nécessitera l’arrêt du forage pour 48 heures
du 16 juin au matin au 17 juin au soir.

Si des coupures d’eau, non prévues à ce jour, devaient intervenir, elles seraient liées au niveau de la source Saint-Rome, aléatoire en cette période de sécheresse. La population en sera bien entendu informée.

Mise en place d’équipements de mesures et de suivi
Il s’agit d’équiper la source et le forage Saint-Rome de sondes de mesures de niveaux et turbidimètres afin de suivre les phénomènes de baisse du débit et de retour lors des pluies, avec en plus une corrélation avec la turbidité.

Accélération des recherches de fuites sur le réseau communal
Dans le cadre du schéma directeur d’eau, le service technique communal s’emploie depuis deux ans à rechercher et réparer diverses fuites sur le réseau d’eau de consommation. Cette recherche s’est accélérée dès le début de la crise (trois fuites importantes ont été réparées), et se poursuivra avec l’appui de prestataires spécialisés dans ce domaine.

Plus d’infos : l’intégralité du programme prévisionnel des travaux et coûts.


 

  •  Au jour le jour – 2 juin  2014

Par arrêté préfectoral du 28 mai 2014, le Préfet de l’Hérault a pris des mesures de restrictions de l’usage de l’eau sur une très grande partie du département.
Vous retrouverez toutes les informations à l’adresse suivante (site internet des services de l’État):
http://www.herault.gouv.fr/Actualites/Infos/Secheresse-dans-l-Herault


 

  •  Au jour le jour – 26 mai 2014

Le forage de secours Saint-Rome a été mis en service par la commune le mercredi 21 mai.

Les devis ont été reçu par la mairie pour les travaux à venir suivant :

– fourniture d’un turbidimètre supplémentaire pour équipement du forage Saint-Rome. Dans l’attente, les mesures de turbidité seront réalisées par nos services au moyen du matériel portatif dont nous sommes équipés.

– fourniture et pose d’une nouvelle pompe immergée de 45 m3/heure pour le forage.
Elle consulte également pour le remplacement de la toiture du local technique abritant la tête du forage et la réalisation d’une dalle de protection en béton.

Ces travaux  qui feront l’objet d’une décision d’attribution après consultation de prestataires et démarreront dès le 16 juin 2014.

Derniers relevés du lundi 26 mai 2014 – Turbidité de l’eau
• Source Saint-Rome : 0,68 NFU
• Forage de secours Saint-Rome : 0,60 NFU
Considérant que la norme est de 2 NFU, la situation peut être considérée comme satisfaisante.

Le niveau de la source reste stable mais bas : 80 cm

Les mesures de restrictions de l’usage de l’eau de consommation restent en vigueur.

Rapports d’analyse
Source et forage (analyse commune) sortie château d’eau

Rapport d’analyse sur les micros polluants et pesticides réalisé en mai 2013


  •  Au jour le jour – 21 mai 2014

Destinataire des analyses bactériologique et chimique de l’eau du forage de secours Saint-Rome, l’Agence régionale de la santé (ARS) les considère satisfaisantes.
Ce forage est donc mis en service depuis mercredi 21 mai.

  • Etat des lieux & Actions

Qualité de l’eau
– Source Saint-Rome : prélèvement effectué le 5 mai 2014.
Analyses satisfaisantes.
Voir rapport d’analyse 

– Forage de secours Saint-Rome : prélèvement effectué le 14 mai 2014.
Analyses satisfaisantes.
Voir rapport d’analyse

  • Mise en service du forage de secours Saint-Rome
La mise en service du forage de secours Saint-Rome a été précédée des opérations suivantes :

– désinfection de la canalisation entre le forage et la bâche de reprise,
– pose d’un compteur d’eau normalisé sur cette même conduite.

La commune est à présent dans l’attente de devis (via les services du Conseil général ) sur les travaux suivants :

– fourniture d’un turbidimètre supplémentaire pour équipement du forage Saint-Rome. Dans l’attente, les mesures de turbidité seront réalisées par nos services au moyen du matériel portatif dont nous sommes équipés.

– fourniture et pose d’une nouvelle pompe immergée de 45 m3/heure pour le forage.
Elle consulte également pour le remplacement de la toiture du local technique abritant la tête du forage et la réalisation d’une dalle de protection en béton.

  • Recherche et réparation des fuites

Entreprises en 2013 dans le cadre du schéma directeur de l’eau, la recherche et la réparation des fuites se sont poursuivies et intensifiées depuis, grâce aux outils de détection par secteur dont la commune s’est équipée (loggers et écoute).

  • Baisse de la consommation

Conjugués aux efforts déployés par les services communaux pour réparer les fuites, la solidarité et le civisme de tous ont permis de réaliser une économie de consommation  d’eau de 20 %.

  • Mesures de restriction

La situation étant toujours préoccupante sur la source Saint-Rome, les mesures de restriction de l’usage de l’eau potable mises en place depuis le 13 mai restent en vigueur. Il est demandé à chacun la plus grande vigilance quant à la consommation d’eau du réseau et le strict respect de l’arrêté municipal.
Voir arrêté municipal  

  • Navettes d’approvisionnement

Les rotations par camions citernes du Conseil général pour acheminer l’eau de Gignac à la source Saint-Rome ont cessé depuis mercredi 21 mai.

Approvisionnement 1

  • La commune complète son stock d’eau en bouteille

A titre préventif et pour faire face à d’éventuels besoins en cas de fortes pluies,
la commune a renouvelé vendredi 23 mai son stock permanent d’eau en bouteille. Mieux vaut prévenir que guérir…

Pour en savoir plus sur la turbidité de l’eau : fr.wikipedia.org/wiki/Turbidité


  •  Au jour le jour – 13 mai 2014

 Eau de consommation : mesures de restriction restriction-eau

Aniane rencontre des difficultés à maintenir l’alimentation en eau potable du village. Dans le contexte de sécheresse aiguë que nous connaissons dans le Département, la commune enregistre une baisse soudaine du débit de la Source Saint-Rome, ce qui entraîne des chutes de pression plus ou moins importantes selon les secteurs. Certains secteurs sont plus ou moins impactés selon qu’ils sont en « gravitaire » ou en « surpression par pompe ». Nous faisons appel au civisme et à la solidarité de chacun afin que tous puissent bénéficier d’eau en suffisance. Pour l’heure, l’eau tirée du robinet est bonne à la consommation.

Création d’un comité de suivi La municipalité a créé un comité de suivi pour faire un point journalier de la situation et réagir au plus vite. Les habitants seront informés très régulièrement par le biais du site d’Aniane, par mail, et par voie d’affichage aux accueils de la mairie, sur les panneaux situés devant les écoles, devant la chapelle des Pénitents et devant la Poste.

 Mesures de restriction Des mesures de restriction de l’usage de l’eau potable sont en vigueur depuis  mardi 13 mai 2014. Par arrêté municipal, il est interdit :

  • de remplir les piscines privées
  • de laver les véhicules en dehors des stations de lavage
  • de nettoyer les voies publiques et les trottoirs sauf pour raisons prioritaires de salubrité publique
  • d’arroser les pelouses, les espaces verts privés
  • d’arroser les jardins potagers entre 8 heures et 20 heures
  • de nettoyer les terrasses et les façades ne faisant pas l’objet de travaux

Ces interdictions s’appliquent pour l’eau provenant du réseau communal d’alimentation. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation.

Etat des lieux & Action Le niveau de la source Saint-Rome baisse petit à petit. Pour faire face au besoin actuel en alimentation, la municipalité a fait appel à la commune de Gignac et aux services du Département pour transporter l’eau. La municipalité de Gignac met à la disposition d’Aniane son réseau d’eau. Des camions citernes du Conseil général procèdent à des rotations journalières de 8 h à 20 h et à la livraison de 36 m3 / heure. Forage de secours  Un forage de secours est situé en amont de la source Saint-Rome.Sa mise en route est soumise aux contrôles de sa qualité sanitaire et à l’autorisation administrative de l’Agence régionale de la Santé (ARS). Des prélèvements ont été effectués mercredi 14 mai. Les résultats d’analyses seront communiqués lundi 19 mai. Comment limiter votre consommation en eau

  • Je ne laisse pas couler l’eau pendant le rasage, le lavage des mains ou des dents. 
  • Je privilégie la douche au bain (économie d’environ 130 l.). 
  • J’utilise de préférence des toilettes munies d’une chasse d’eau à double commande. Si j’en ai la possibilité, j’utilise des toilettes sèches.
  • J’attends que mon lave-linge et/ou mon lave-vaisselle soient rempli(s) avant de le/les mettre en route.
  • Je lave mes légumes au-dessus d’une bassine afin de réutiliser l’eau pour par exemple arroser mes plantes ou mes fleurs.
  • Si je fais la vaisselle à la main, je ne laisse pas l’eau couler. 
  • Pour le jardin : j’utilise un système d’arrosage goutte à goutte ou un tuyau poreux permettant de réguler l’eau distribuée en limitant son ruissellement. Je dispose du paillage autour de mes cultures afin de retenir l’humidité. J’arrose le soir. J’installe un système de récupération des eaux de pluie.
  • Je lave ma voiture en station.

Il est donc demandé à chacun la plus grande vigilance quant à la consommation d’eau du réseau (notamment chasse d’eau, bains, robinets mal fermés…) et le strict respect de l’arrêté municipal. Nous comptons sur votre civisme et votre solidarité dans ce contexte très difficile pour la collectivité.


 

Les arrêtés


 

 

Economiser l’eau : un geste indispensable

Renforcées début juillet, les restrictions sur tous les usages de l’eau, applicables dans le département de l’Hérault, ainsi que les mesures prises sur la commune obligent à reconsidérer nos habitudes de consommateurs.

Récupérer l’eau qui tombe du ciel, économiser celle qui coule du robinet… Du geste de bon sens à l’installation d’un récupérateur et à la chasse aux fuites, il est urgent d’épargner une ressource précieuse.

 

La planète bleue n’est pas si bleue

Et si nous étions mal éduqués à la gestion de l’eau ? Dès l’école, nous avons appris que nous vivions sur une planète bleue gorgée d’eau, au point d’en consommer à gogo et d’oublier qu’elle est une ressource rare, mal répartie dans le monde et non inépuisable.

 

Un bien convoité et menacé

La pression démographique, les pollutions, la production alimentaire et les besoins énergétiques en hausse font de l’eau un bien de plus en plus convoité et menacé. On peut s’être demandé parfois comment se nourrissaient et s’abreuvaient des milliards d’individus privés de l’essentiel. Mais ils sont si loin… Pourtant, l’heure est à se poser la question de savoir si nous sommes à l’abri – nous qui jusqu’à présent n’avons manqué de rien – d’une sorte de disette planétaire.


© source : Le Monde

 

97,5% de l’eau présente sur terre sont constitués d’eau salée. 0,3% seulement de l’eau terrestre est utilisable par l’homme. 1,6 milliard d’hommes n’ont pas accès à une eau saine et 2,6 milliards n’ont pas accès à un assainissement basique.

 

Echos d’eau

Pour les Nations unies, les « crises de l’eau » telles que nous les connaissons aujourd’hui sur un continent jusqu’à présent « privilégié » risquent de s’aggraver dans les années à venir, accentuées par le réchauffement climatique. Selon les experts du Groupe intergouvernemental sur le climat (GIEC), la hausse de la température moyenne d’ici 2100 pourrait être comprise entre 1,1°C et 6,4 °C avec un impact évident sur le manque d’eau.

Plus proche de nous, l’ADEME et Météo France confirment les constats posés au niveau international, à savoir : un réchauffement généralisé depuis trente ans en Languedoc-Roussillon et une diminution très nette des précipitations sur l’Hérault.

 

Economiser l’eau : une urgence

« Ils » le disent, «  ils » le répètent depuis des lustres et tous les indicateurs le confirment. « Ils », ce sont les scientifiques, les spécialistes, les climatologues, les statisticiens et autres agences de l’environnement. Ce qu’ils disent en gros, c’est que notre planète va manquer d’eau et que nous serons bientôt des crève-la-soif si nous continuons à tirer sans mesure sur une ressource qui s’épuise. D’où quelques modes d’emploi pour la sauvegarder.

 

Récupération

Chaque année, il est possible de récupérer au moins 500 litres d’eau par m2 de toiture (50 m3 d’eau, soit 50 000 litres par maison en moyenne) en s’équipant d’un récupérateur ou collecteur d’eau de pluie raccordé à un chéneau. Il en existe de toute dimension et contenance et leur installation relativement simple permet d’utiliser l’eau de pluie pour l’arrosage notamment.

 

 

Chasse aux fuites

Une simple fuite sur une chasse d’eau peut représenter jusqu’à 30 m3 (30 000 litres) d’eau par an… Autant faire un test simple avant de tomber à la renverse devant une facture d’eau au sommet ! Il suffit de regarder votre compteur d’eau et de vérifier qu’il n’évolue pas (tous robinets fermés bien sûr) pendant quelque temps.

 

Stop aux consommations inutiles

• Dans les WC. La chasse d’eau représente une part très importante de la consommation domestique (10 litres d’eau utilisés à chaque passage). Utiliser une chasse d’eau à double commande, un système d’écoplaquette, un sac éco WC, ou glisser simplement une bouteille en plastique pleine d’eau dans la chasse permettent d’économiser jusqu’à 60 % d’eau.

• Dans la cuisine. Privilégier les mitigeurs ou robinets thermostatiques aux mélangeurs qui nécessitent un temps de débit peu économique avant d’obtenir la température recherchée.

Installer des embouts mousseurs ou aérateurs (système qui mélange l’air et l’eau et réduit le débit) sur tous les robinets existants permet des économies jusqu’à 50 %.

Privilégier l’usage d’un lave-vaisselle moins consommateur que la vaisselle faite à la main grâce à un système de recyclage de l’eau.

Laisser une bassine dans l’évier évite le gaspillage de plusieurs litres. L’eau de rinçage (d’une petite vaisselle ou de légumes) peut être réutilisée pour arroser les plantes ou nettoyer l’extérieur de la maison.

• Dans la salle de bains. Prendre une douche au lieu d’un bain permet d’économiser 100 litres d’eau. Si vous souhaitez vraiment utiliser la baignoire, mieux vaut la remplir d’abord d’eau chaude puis ajuster avec de l’eau froide, afin de ne pas rajouter d’eau chaude, ce qui ajouterait à la consommation d’eau, la consommation d’électricité.

Installer une douchette ou un régulateur de débit permet de réduire de près de la moitié la dépense en eau.

 

 

Les bons réflexes

  • Fermez le robinet lorsque vous vous savonnez sous la douche, vous rasez, vous brossez les dents ou vous lavez les mains
  • Apprenez à vos enfants à se laver les dents avec un gobelet
  • Installez des embouts mousseurs ou aérateurs sur tous les robinets de votre logement
  • Conservez l’eau de rinçage de vos légumes, fruits, salades ou petite vaisselle à la main dans une bassine posée dans l’évier ; l’eau servira à l’arrosage de vos plantes en pot
  • Oubliez l’éponge ! Optez autant que possible pour les lingettes de nettoyage toutes surfaces et sans rinçage
  • Fermez votre compteur d’eau lorsque vous partez en vacances
  • En période de « crise d’eau », demandez-vous s’il est utile de tirer la chasse… à tous les coups.
  • Au jardin : privilégiez les systèmes d’arrosage par goutte à goutte ou micro-irrigation bien plus économes. Arrosez aux heures fraîches, avant 8 h, après 20 h, sauf restrictions
  • Votre voiture. Elle est sale OK. Optez pour une entreprise qui recycle l’eau. Si vous faites vous-même son nettoyage, il est préférable de faire un pré-nettoyage à sec avec un balai ou un aspirateur, l’aspersion durera moins longtemps. Enfin, une simple éponge et un seau sont aussi efficaces qu’un tuyau d’arrosage…

 

• Dans le jardin. Mieux vaut y planter des essences végétales adaptées au climat méditerranéen. Parmi les moins exigeantes en eau plusieurs plantes couvre-sol sont une alternative au gazon bien verdoyant dont on craint qu’il jaunisse, même le plus « résistant » ou le plus « synthétique ». Ces couvre-sol (Zoysia, Cynodon,Phyla…) sont des ascètes. Ils ne réclament presque rien, sinon d’être tondus une ou deux fois l’an et arrosées parcimonieusement par grandes chaleurs. Pour les arbres et plantes, il existe un grand nombre de variétés magnifiques comme le pin parasol ou pignon, le mûrier, le tamaris, le pistachier ou le laurier rose…

Binage et paillage, compost et récupération de tout ce qui protège de l’évaporation, voilà ce à quoi il faut penser, non seulement pour économiser l’eau mais pour régénérer le sol.

 

• La piscine en questions. Une belle étendue d’eau pervenche avec les transats autour, les coussins assortis, les bouées pour les enfants et tout ce qu’il faut pour la gym aquatique à domicile… Beaucoup en rêvent ! Plongés dans les catalogues, même si la mer et la rivière sont à deux pas, ils veulent leur piscine, ce joyau du jardin, hors sol ou à flanc. La sagesse voudrait, avant de construire une piscine ou de la mettre en eau, de réfléchir à sa réelle utilisation, car la plupart des piscines privées – les statistiques le prouvent – ne sont utilisées que quelques heures par an. Au prix fort en eau par conséquent, sans compter les filtreurs et autres robots pour en extraire les résidus, et produits sanitaires. Comment préserver cet investissement en période de sécheresse ? Pour en savoir plus : www.piscine-clic.com

 

 

Repères chiffrés

  • 1 m3 = 1 000 litres
  • 3 000 : nombre de litres d’eau consommés quotidiennement dans les pays riches pour l’alimentation
  • 47 % : pourcentage de la population mondiale qui vivra en 2030 dans des zones soumises à un stress hydrique important
  • 3 millions : nombre de personnes qui meurent prématurément chaque année de maladies liées à l’eau dans les pays en développement
  • 70 % : pourcentage de la consommation totale d’eau par les activités agricoles (contre 20 % pour l’industrie et 10 % pour l’usage domestique)
  • 64 milliards : croissance annuelle en m3 de la demande mondiale en eau douce
  • 53 m3 par personne et par an : consommation à Aniane.

Plus d’infos pour économiser l’eau :