Comité consultatif Enfance & Jeunesse

Un espace de communication et de synergie

La création d’un comité consultatif Enfance & Jeunesse a été adoptée en conseil municipal le 21 mai 2012 avec pour objectif majeur d’offrir aux différents acteurs de l’enfance et de la jeunesse un espace de communication et de synergie essentiel pour accompagner la politique globale d’éducation engagée par la commune.

Outil de pilotage indispensable à la municipalité, ce comité consultatif doit aussi permettre d’informer l’ensemble de la communauté éducative des actions menées en faveur des jeunes, de recenser les besoins des familles et d’analyser toutes les complémentarités nécessaires tant pour satisfaire des attentes légitimes que pour être en phase avec des échéances à venir, comme celles liées à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires.

Un groupe de réflexion

Le Comité consultatif Enfance & Jeunesse est placé sous la présidence du maire. Il regroupe une vingtaine de personnes représentant toutes les structures éducatives concernées : les écoles, la FCPE, le service Enfance & Jeunesse, la crèche, la bibliothèque, le collège de Gignac, l’association Vivre à Aniane et les Bout’Choux. Y sont également présents : une assistante maternelle, un animateur sportif, un représentant des parents d’élèves et quatre élus. Soit en tout une vingtaine de personnes. La Caisse d’allocations familiale, le conseil général, la Direction départementale de cohésion sociale (DDCS) ou la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et la CCVH pourront être sollicités en tant qu’experts.

RECHERCHE AUTOUR DES RYTHMES SCOLAIRES 

Depuis septembre 2018, suite à une concertation et aux décisions des conseils d’école, la municipalité d’Aniane expérimente la mise en place de rythmes scolaires différents entre ses deux écoles : 4,5 jours en élémentaire et 4 jours en maternelle. Cette décision soutenue par la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), est assortie d’une demande d’attention particulière de l’inspection académique. Il s’agit de mesurer l’impact de cet aménagement différencié sur le bien-être et les apprentissages des enfants, dans chacune des structures, et de renforcer l’accompagnement de la communauté éducative. La CARDIE est une instance du rectorat, chargée de repérer et d’identifier toutes les innovations conduites par des écoles en lien avec les objectifs du projet académique.

Elle coordonne les acteurs de la recherche et de la communauté éducative pour la mise en place d’un protocole scientifique. L’accompagnement de la CARDIE pour la commune d’Aniane fait l’objet d’une action reconnue et contractuelle. Elle sera inscrite dans les cahiers de l’innovation, et sera présentée à la rectrice lors du salon de l’innovation en mars 2020.

Plusieurs comités consultatifs (entre février et mai 2019) ont été mis en place pour présenter et préciser la problématique avec les instances rectorales. Cette première coopération a conduit à impliquer Madame Syssau, chercheure du laboratoire EPSYLON de l’UM3 Paul Valery.

 

La phase 2 de l’étude

Après avoir poursuivi comme prévu  la consultation auprès des familles en fin d’année scolaire 2018/2019  (phase 1 de l’étude) grâce à une enquête réalisée à partir d’un questionnaire reprenant en partie les questions des ceux ayant servi à la consultation en 2015 et 2017 (évaluation de la satisfaction des enfants et des familles), il s’agit désormais de développer et de mettre en œuvre des outils avec la recherche, pour enregistrer les observations directement auprès des enfants, pendant l’année scolaire 2019-2020 afin de connaître le mieux possible les effets du rythme scolaire adopté différemment à la maternelle et en élémentaire

Par la suite un dernier temps sera consacré à l’analyse des résultats et aux décisions qui en découleront en termes de choix sur les rythmes proposés, compte tenu de l’ensemble des points de vue.

Les temps de l’enfants qui seront observés 

Des observations sur l’ensemble des temps de l’enfant doivent permettre de mesurer l’impact du double rythme.

Il est proposé d’effectuer l’étude a plusieurs niveaux :

  • Au niveau du cadre scolaire
  • Au niveau du cadre périscolaire (ALP)
  • Au niveau du cadre familiale

Calendrier des observations

  • L’observation des enfants aura lieu durant les 2 semaines qui précèdent les vacances de printemps
  • Considérant qu’ils sont les jours les plus significatifs de la semaine, on choisit le lundi et le jeudi comme jours d’observation

Consultez les compte-rendus.

Plus d’infos sur le questionnement en cours portant sur les rythmes scolaires sur la page dédiée à ce sujet en particulier : ici

 

Consulter le Projet Educatif Territorial