CCAS


Une nouvelle permanence de soutien psychologique du CIDFF pour les victimes de violences conjugales, sexistes et sexuelles a lieu dans les locaux de Gignac tous les mercredis après-midis sur rendez-vous.
Contactez le STS pour la prise de RDV au 04 67 67 30 50.


Mise en place des ateliers informatiques pour les séniors (60 et +)

Pour se familiariser avec les nouvelles technologies, la Mairie d’Aniane propose aux séniors de plus de 60 ans de sa commune des ateliers numériques gratuits*. Il s’agit ainsi de favoriser leur autonomie numérique, de développer des liens au sein du village et aussi de lutter contre l’isolement.
Pour se faire, la commune bénéficie du soutien de l’association Ufcv qui œuvre en ce sens au quotidien auprès des personnes âgées, notamment sur le Cœur d’Hérault.

L’Ufcv met en place à partir du deuxième trimestre 2022 avec la municipalité d’Aniane, des ateliers numériques collectifs pour un petit groupe de personnes (10 maximum, ou moins en fonction des restrictions sanitaires). Ils sont animés par un formateur professionnel, accompagné par un(e) jeune volontaire en mission de service civique pour favoriser les liens intergénérationnels. Ils mettent gracieusement à disposition de chaque participant un ordinateur portable.
Les séances ont lieu une fois par semaine pendant 2 heures, sur une durée de 10 semaines. Ces ateliers permettent dans un premier de temps de découvrir l’ordinateur, les fonctionnalités internet, et d’autres possibilités numériques.
Après une initiation à ces outils, le formateur accompagne les séniors vers les usages de tous les jours. Les champs d’action sont nombreux, que ce soit pour les loisirs (trouver un programme télé, une recette de cuisine), rester en contact avec la commune, la famille, les amis. Ou pour faciliter les démarches administratives (Impôts, retraite, sécurité sociale, fournisseurs d’énergie, etc…).

Ces ateliers sont gratuits* : pour vous renseigner et vous inscrire, vous pouvez prendre contact avec la Mairie d’Aniane : 04 67 57 01 40

* C’est la conférence des financeurs du département de L’Hérault qui finance ces ateliers.


De plain-pied avec la réalité économique, le centre communal d’action sociale élargit ses champs d’intervention pour répondre à ceux qui font appel à la solidarité.


Permanences CCAS sur rendez-vous :

Lundi : 14 h / 17 h
Mardi : 14 h / 17 h
Jeudi : 9 h / 12 h
Vendredi : 9 h / 12 h

Contact :
Leila Habri & Aude PICHON
Conseillères en économie sociale et familiale
04 67 57 01 40

ADMINISTRATION DU CCAS

Le Centre communal d’action sociale est dirigé par un Conseil d’administration, composé du maire Philippe SALASC, président de droit, de cinq membres  issus du Conseil municipal et de membres représentant la société civile.

Membres issus du Conseil municipal :

SERVEL Fabienne (vice-présidente)
ISRAEL Anne-Dominique

PIEYRE Guy
MOLINA Andrée
HERMANN Patrice

Représentants de la société civile :

ROCCA SERRA Jean Claude
COMBET Jérome
NAVARRO Maud
PITTIE Georges
VARGOZ Rosine

5 membres issus de la société civile et nommés par le maire participent à des actions de prévention, d’animation ou de développement social menées dans la commune. Parmi eux figurent obligatoirement : un représentant des associations familiales (sur proposition de l’Union départementale des associations familiales – UDAF), un représentant des associations de retraités et de personnes âgées, un représentant des personnes handicapées, un représentant des associations qui oeuvre dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre l’exclusion.

Ce conseil d »administration mandaté jusqu’en 2026 se réunit environ tous les deux mois et prend part aux actions et décisions relatives au Centre communal d’action sociale.

PÔLE VIEILLESSE / HANDICAP

Accueil, informations, conseils, animation, aide administrative, financière, humaine, matérielle et technique.

  • Semaine bleue
  • Partenariat avec le club du troisième âge, le foyer rural, l’association des anciens combattants, la maison de retraite
  • Thé-dansant de fin d’année
  • Demande d’Aide Personnalisée à l’Autonomie (service d’aide ménagère, portage des repas à domicile, téléalarme, soins infirmiers à domicile)
  • Demande d’aide sociale + de 60 ans et – de 60 ans
  • Demande auprès de la MDPH (AAH, aide ménagère, portage des repas etc…)
  • Partenariat avec l’UTAG (Unité Territoriale d’Action Gérontologique), les prestataires de services, le conseil départemental.

PÔLE solidarité

Accueil, informations, conseils. Aide alimentaire, aide budgétaire et administrative, accompagnement socio-professionnel, aide financière.

  • Demande de RSA (Revenu de Solidarité Active)
  • Demande d’APRE (Aide Pour le Retour à l’Emploi) pour les bénéficiaires du RSA sous certaines conditions
  • Inscription dans le PLIE (Parcours Local d’Insertion par l’Emploi) pour certains publics en difficulté
  • Épicerie sociale (sous conditions de ressources)
  • Vesti’Boutique
  • Demande de bon de secours (sous conditions de ressources et sur appréciation des membres du conseil d’administration du CCAS)
  • Demande d’Aide Exceptionnelle Pour Personnes Isolées et Démunies de Ressources (sous conditions de ressources et sur appréciation du conseil  départemental)
  • Demande d’aide aux loisirs (sous conditions de ressources et sur appréciation des membres du conseil d’administration du CCAS)
  • Demande d’aide à la gestion administrative et/ou financière (cas de surendettement ou non)
  • CIM (Communication Informatique Multimédia), met en place un dispositif pilote sur le Pays Cœur d’Hérault : la BMI (Bourse de Matériel Informatique) qui vous aide par un prêt de matériel informatique et prend en charge une partie de votre abonnement internet (ce projet s’adresse aux personnes à faibles revenus : demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA…) dans le cadre de l’élaboration de leur projet socioprofessionnel. Contacts : Bruno Imbert 04 67 57 28 70,
    Sylviane Moutier 06 03 62 13 21, email : asso.cim@free.fr
  • Centre Elisabeth Bouissonnade, SOS violences faites aux femmes : 04 67 58 07 03
  • Partenariat avec la croix rouge française, le secours populaire, le secours catholique, les restos du cœur, la CAF (www.caf.fr), la CPAM (www.ameli.fr), le conseil général, le PLIE Cœur d’Hérault, les différents organismes conventionnés avec le conseil général

Pôle logement

Aide technique et /ou financière à la recherche, à l’accès, au maintien dans le logement.

  • Demande de logement social (téléchargeable sur internet, cerfa n°14069*1)
  • Demande de domiciliation au CCAS
  • Demande d’APL/AL
  • Participation à des ateliers de recherche de logement à l’ATU ( Association Trait d’Union), possibilité d’accompagnement personnalisé, à la recherche, à l’installation, au maintien dans le logement
  • Demande de FSL (Fond de Solidarité pour le Logement) sous condition de ressources pour les frais liés à l’entré dans le logement ou pour des dettes locatives
  • Dispositif Habiter Mieux : l’Etat propose une aide pour un logement économe et écologique, contacts : www.habitermieux.fr, téléconseillers de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) 0820 15 15 15
  • Aide technique et financière d’Urbanis dans le cadre de l’action rénovissime (à destination des propriétaires bailleurs et propriétaires occupants)
  • Partenariat avec l’ELH (Espace Logement Hérault du Conseil départemental), la communauté de communes, les bailleurs sociaux (Hérault Habitat, FDI Habitat), la CAF, le comité technique du FATMEE, l’ATU, l’UDAF, l’ANAH

Pôle santé

Aide à la protection santé, accompagnement pour des problèmes de santé particuliers : addictions, dépression…

Services proposés par le CCAS

  • Portage des repas à domicile : 8,90 € par personne et par repas (possibilité de bénéficier d’aides financières du conseil départemental et du CCAS, sous conditions de ressources)

Faire un don au CCAS, mode d’emploi

Le Centre communal d’action sociale est l’institution de l’action sociale par excellence. C’est aussi le moyen privilégié par lequel la solidarité peut réellement s’exercer de façon durable, et ce dans un contexte où elle est de plus en plus sollicitée.

66 % de votre don au CCAS est déductible d’impôt
Le CCAS peut légalement recevoir des dons ou des legs. En contrepartie, le donateur peut bénéficier des déductions fiscales prévues par la loi.
Le don d’un particulier ouvre droit à une réduction d’impôt de 66 % de son montant dans une limite globale de 20 % du revenu imposable.
Les dons effectués par les entreprises en espèces ou en nature sont déductibles des impôts sur les bénéfices à hauteur de 60 % du montant des versements.

Comment ça marche ?
Envoyez votre don au CCAS d’Aniane ou à la mairie (chèque libellé à l’ordre du Trésor public).