Biodiversité et Paysages

Entretien des chemins : pour la satisfaction de tous, promeneurs, vendangeurs, usagers

Les bordures de 30 km de chemins extérieurs (voies communales et chemins ruraux) ont été fauchées.

Des trous et nids de poule ont été bouchés, notamment avant les vendanges.

Chemin cyclable des Carottes. Un bilan de la saison estivale

 

Depuis le 15/09 la barrière du chemin des carottes est à nouveau ouverte. Le bilan de la saison est mitigé. Négatif pour les dégradations sur le matériel : 5 cadenas dérobés ou fracturés, un axe de fermeture de la barrière sectionné avec une disqueuse, plusieurs panneaux détériorés. La conséquence c’est de l’argent public gaspillé et du temps de travail des agents municipaux pour réparer les dégâts.

Le non-respect de la signalisation a conduit la gendarmerie nationale et notre police municipale à dresser 152 contraventions.

Un bilan très positif pour les déchets sauvages.

15 tonnes de déchets ramassés pendant l’été 2022 par la CCVH et les Services municipaux.

Eté 2023 : 1 seule collecte de déchets en début de saison !

L’équipe municipale va poursuivre son action destinée à protéger le site pour le bien de toutes et tous. De très nombreuses réactions d’usagers collectées sur place nous encouragent dans ce sens. De nouveaux aménagements sont prévus afin de faciliter le passage des vélos et d’empêcher le passage de véhicules tout terrain. Une nouvelle barrière mieux sécurisée est envisagée.

MILIEUX AQUATIQUES

Des travaux d’entretien en septembre sur nos cours d’eau.

Le service Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI) de la communauté de communes vallée de l’Hérault fait intervenir en septembre l’entreprise Actiforest sur le ruisseau des Corbières et le ruisseau du Jougarel.

Nature des travaux :

Il s’agit d’enlever ce qui peut faire obstacle à l’écoulement des eaux pour prévenir les inondations : retrait d’embâcles, élagage et abattage d’arbres instables.

Les déchets, décharges sauvages ainsi que certains arbres envahissants seront également évacués afin d’améliorer l’état écologique des cours d’eau.

Le bois valorisable sera coupé en tronçon de 1 mètre et laissé à disposition du public. Merci de prendre contact avec la mairie si vous souhaitez en bénéficier.

Préservation de la biodiversité : ces travaux sont effectués en accord avec les préconisations d’une étude naturaliste (cf. lien vers l’étude jointe), hors périodes de reproduction et de nidification d’un certain nombre d’espèces, notamment des chauves-souris, oiseaux et Insectes.

En particulier, en bordure du ruisseau des Corbières, plusieurs frênes morts seront conservés pour maintenir l’habitat de chauves-souris arboricoles telles que la Pipistrelle de Nathusius et des Coléoptères protégés comme la Rosalie des Alpes.

Durée des travaux et localisation :

Début des travaux semaine 37 (11 au 17/09) pour une durée d’environ 4 semaines.

La carte ci jointe identifie les secteurs concernés (Pré de la ville, Parc de la Brèche, Saint Laurent).

Pendant la durée des travaux l’accès à la zone amont du ruisseau (au delà du Saint Laurent) sera inaccessible (passage d’engins).

Ces opérations déclarées d’intérêt général bénéficient de subventions de la Région Occitanie (20%) et du Département de l’Hérault (20%). Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le service des eaux de la vallée de l’Hérault au 04 34 46 60 00

Toutes les explications dans ce document : CCVH-Gemapi-Light

Je suis propriétaire riverain d’un cours d’eau :
Comment bien l’entretenir ?
Qu’ai-je le droit et l’obligation de faire ?

Toutes les explications dans ce document : CCVH-Gemapi-Light

Préservation et sécurisation des rives de l’Hérault, Mas des Carottes, la Sablière et le Souch

Quelques précisions sur les aménagements et limitation des accès destinés à préserver ces espaces naturels de notre patrimoine communal.

Le Souch
Une mise à l’eau pour les bateaux a été aménagée par la fédération de pêche.
La commune a mis en place un portique pour éviter le passage de véhicules de grand gabarit type camping-car.

Le chemin des Carottes – porte d’entrée du site Natura 2000 Gorges de l’Hérault

La sur-fréquentation du site engendre de nombreuses dégradations (arbres abimés, feux, dépôts d’ordures,…) et la saison estivale ayant démarré (plus de 50 véhicules stationnés au Mas des Carottes dimanche 28 mai), depuis le 01/06 et jusqu’au 15/09, l’accès au chemin est limité aux seuls piétons et cyclistes.

L’objectif est de favoriser un accès de qualité, notamment pour les citoyens résidents dans la commune.

Afin d’en informer les usagers, une signalisation routière et réglementaire est en place dès le début du chemin des Carottes au départ de la RD27 avec cinq points de signalisation.

De plus, afin de sensibiliser les visiteurs à l’environnement du site, quatre panneaux de présentation thématiques vont être mis en place à partir de la barrière.

Un premier panneau présentera le cadre général avec une carte de localisation ainsi que les partenaires et soutiens : Natura 2000, le Grand Site Pont du Diable, la CCVH, le Département, la Région Occitanie.

Ce premier panneau sera suivi de 3 autres traitant chacun d’une thématique propre au site : Découvrez la ripisylve, le milieu aquatique et remontez dans le temps.

Par ailleurs, à la demande de la commune, l’entreprise Mialanes, propriétaire de l’ancienne carrière, a fait nettoyer le petit plan d’eau situé en bordure du chemin. Plusieurs dizaines de pneus et autres macro déchets ont été enlevés. L’entreprise en a également fermé l’accès aux véhicules par la pose de dominos en béton.
Une future zone naturelle à aménager ?
plan d'eau
Ensemble, préservons notre patrimoine et le chemin des Carottes et ses espaces naturels.

Pour préserver notre biodiversité, suivez le guide !

La commune agit pour la préservation de ses milieux naturels

 

Les services techniques sont intervenus pour nettoyer des déchets sur une parcelle communale en zone naturelle récemment acquise entre Bernagues et Cadénèdes.
Ce sont 30 m3 d’encombrants et de déchets divers qui ont été enlevés. Soit, 3 jours de travail pour deux agents.

Avant nettoyage :

Après nettoyage :

Préservation et sécurisation des rives de l’Hérault, mas des Carottes, la sablière et le Souch

 

Constat : La sur-fréquentation estivale des bords de l’Hérault sur la commune d’Aniane entraîne de nombreuses dégradations (dépôts sauvages de déchets, destruction de la forêt rivulaire, …). La commune d’Aniane a mis en place, en urgence, des conteneurs pour les déchets mais sans aucun tri et engendrant une charge de travail pour les services gestionnaires (municipalité et CCVH).
C’est pour ces raisons, à la fois de préservation de ces espaces protégés et de responsabilisation vis à vis des déchets générés, que la décision a été prise de limiter l’accès de ces sites aux véhicules à moteur

Statut de protection des sites
Les sites concernés, le plan d’eau du Souch, le Mas des Carottes et La Sablière sont situés sur la rive gauche de l’Hérault en Zone protégée au titre de :
1- Zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique du cours moyen de l’Hérault (ZNIEFF continentale de type 2 https://inpn.mnhn.fr/zone/znieff/910009417.pdf)
2- Zone Natura 2000 Gorges de l’Hérault gérée par la CCVH (http://valleeherault.n2000.fr/).

Ces deux statuts de protection ont pour objectif de contribuer à préserver et gérer les espaces ruraux et le patrimoine naturel afin de permettre la transmission aux générations futures d’un patrimoine et de paysages variés de qualité.

Il est par conséquent de notre devoir d’informer les visiteurs et de mettre en œuvre des incitations fortes afin de diminuer la fréquentation et de promouvoir des pratiques et usages permettant de protéger et sécuriser ces milieux fragiles qui sont des éléments essentiels de notre patrimoine commun.

Nature des travaux
(cf. plan ci-après)

Pour le site du Souch :

  • Installer un portique limitant les accès aux véhicules de hauteur supérieure à 2,05 m. Le portique est en cours d’installation

Pour les sites situés en bordure du chemin communal des carottes, piste cyclable aménagée par le département en 2018, reliant la RD27 et le Grand Site du Pont du Diable :

  • Gestion foncière active sur le secteur (acquisition de parcelles)
  • Poser une barrière fermée durant la saison estivale (juin à fin août)
  • Limiter et sécuriser les accès sur toute le chemin en favorisant la mobilité douce : vélos, piétons…
  • Réserver ce chemin aux véhicules des ayants droits avec interdiction aux autres véhicules
  • Supprimer les bennes à déchets et responsabilisation des visiteurs dans la gestion de leurs ordures
  • Installation d’un panneau informatif sur le statut de protection et le nécessaire respect de ces espaces
  • Interdiction du stationnement sur tout le chemin des carottes avec procès-verbal pour les contrevenants
  • Préservons notre patrimoine naturel.
    Nous comptons sur vous !